On lit, on joue, Maman ?

09 février 2019

Rencontre avec Orianne Lallemand, auteure jeunesse

Elle me fait le plaisir et l'amitié d'inaugurer mon nouveau rendez-vous "Secrets d'auteurs". Aujourd'hui, je suis fière et heureuse de vous donner l'occasion d'en savoir un peu plus sur Orianne Lallemand, auteure jeunesse. On ne la présente plus, tant son Loup (Auzou) est devenu célèbre ! Mais Orianne Lallemand n'est pas que la maman de ce héros à succès. Elle a écrit à ce jour une centaine d'ouvrages (dont une trentaine d'albums Loup/ P'tit Loup). Elle est aussi publiée chez Gautier-Languereau, Casterman, Nathan, Père Castor, Lito, Mango, Millefeuilles et bien d'autres...

Nos titres préférés à nous : les sublimes " Maman merveille " et "Papa trésor" (hélas épuisés, mais disponibles en occasions !) et le très craquant "Petite taupe, ouvre-moi ta porte" (aux éditions Auzou), que nous lisons et relisons toujours avec plaisir.

Dans la vie, Orianne habite en Bretagne, près de Dinard. Amoureuse des mots, elle partage son temps entre l'écriture, les rencontres (dans les écoles, les bibliothèques...), les ateliers d’écriture et ses cinq enfants. On imagine qu'elle ne doit pas s'ennuyer !

 

MO ORIANNE LALLEMAND 1

 

Bonjour Orianne !

Bonjour Ariane !

 

 

VOTRE VIE PRO

 

Pouvez-vous me dire comment vous êtes devenue auteur jeunesse ?

Tout simplement, en osant envoyer un manuscrit à un éditeur.

 

Imaginiez-vous exercer ce métier quand vous étiez plus jeune ?

Pas du tout ! Je n’avais jamais rencontré d’auteur. Je savais juste que j’aimais écrire et j’écrivais beaucoup pour mon plaisir.

 

Vivez-vous ce métier comme une passion ?

Oh oui !

 

Où écrivez-vous ?

Partout !

 

A quel rythme ?

Selon mes envies, mes humeurs, mon planning de rendus… et le temps dont je dispose.

 

 

51UIX+Q-nuL

 

Dessinez-vous aussi ?

Non, mais j’aurais aimé apprendre. Plus jeune, je faisais de l’aquarelle par plaisir, mais le manque de technique m’a vite freinée et je suis partie vers la voie de l’écriture.

 

Est-ce vous qui choisissez les illustrateurs avec lesquels vous travaillez ?

Dans 98% des cas, pour moi comme pour la plupart de mes confrères et consoeurs, c’est l’éditeur qui propose un illustrateur et l’auteur qui accepte (quand il a le choix !).

 

Et vos éditeurs ?

Tout à fait !

 

Ceux-ci vous font-ils modifier vos textes ?

Cela peut arriver en effet, mais ils ont intérêt à me démontrer le bien-fondé de leurs demandes !

 

On connaît tous Loup… Comment est-il né ?

A vrai dire, j'en avais assez du Grand Méchant Loup qui mange les petits enfants. Je travaillais sur le personnage du LOUP dans une classe de CE1 et un jour, on s’est amusés à détourner ce grand méchant pour en faire ici un gentil, là un peureux, là un gourmand etc.. J'ai eu envie de poursuivre dans cette idée et le Loup Auzou est né !

 

 

51MUX4Y1TSL

 

 

 Beaucoup d’enfants dorment aujourd’hui avec la peluche de Loup. Un tel succès vous surprend-t-il ?

Je ne m’attendais pas du tout au succès, mais je sais que dans ce métier, tout est possible ! Je prends cela comme un cadeau, une reconnaissance de mes lecteurs et de leurs parents.

 

Quel est l’ouvrage dont vous êtes le plus fière ?

Mon premier ouvrage : Tendresse, aux éditions Mango. Pour lui, je me suis battue et j’ai tenu bon. Il m’a ouvert les portes de ce métier.

 

 

513X1AVDD3L

 

 

Essayez-vous de faire passer des messages dans vos albums ?

Toujours : mes valeurs d’amitié, d’entraide, d’amour, mes rêves d’un monde meilleur, plus doux, solidaire. Et tout finit toujours bien, je ne sais pas écrire autrement.

 

 

51NHdD9DqLL

 

 

Sur quoi travaillez-vous actuellement, pouvez-vous nous le dire sans trop en dévoiler ?

Sur un roman pour les 10/12 ans qui sortira aux éditions Auzou. Un nouveau challenge qui me remplit de joie et sur lequel je redécouvre le plaisir d’écrire sans aucune contrainte.

 

Avez-vous des textes non édités ? Si oui, pourquoi ?

Bien sûr ! Parce qu’ils étaient mauvais, sûrement (on s’améliore en travaillant !), ou parce qu’il n’ont pas trouvé d’âme sœur-éditeur au moment où je les ai soumis. Une publication comporte toujours une part de chance (le bon sujet au bon moment, la bonne personne pour ce texte), le choix d’un texte par l’éditeur est souvent très subjectif.

 

 

51brsi8Q3EL

 

 

Que vous apporte ce métier ?

De la liberté, de la pure joie lorsque j’écris et que je « sens »  que c’est bien, que je suis « au cœur », que les mots sont justes.

 

Quelles sont vos plus grandes joies en tant qu’auteur ?

Ma plus grande joie : l’enthousiasme de mes petits lecteurs, c’est pour eux que j’écris, pour leur donner du plaisir, comme j’en avais en lisant à leur âge.

 

 

51BHfzecfDL

 

 

Je lis régulièrement que vous vous déplacez dans les écoles, les bibliothèques, de petites structures locales : pour vous, c’est important ?

Très ! J’aime la rencontre avant tout.

 

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui aimerait percer dans le monde de l’édition jeunesse ? 

Persévérer, ne pas se décourager. Bien cibler la maison d’édition avant d’envoyer son manuscrit (voir ce qu’elle publie, sa ligne éditoriale), obtenir le nom d’une personne et rappeler encore et encore !

 

 

VOTRE VIE PERSO

 

Comment conciliez-vous votre vie d’auteur et de maman de famille nombreuse ?

Au jour le jour ! :-)

 

5166WmNFzvL

 

Vos enfants sont-ils vos premiers fans ?

Les plus petits sont fiers, certes, mais pas « fans » je crois.

 

Sont-ils une source d’inspiration pour vos ouvrages ?

Oh oui ! Et ce, depuis toujours.

 

Ecrivez-vous des histoires rien que pour eux ?

Non. J’écris d’abord pour le plaisir d’imaginer et de me laisser emmener par l’histoire…

 

Quelles sont vos habitudes de lecture avec vos enfants ?

Une lecture le soir, sacrée, pour les plus jeunes ! Quant aux ados, j’ai appris à m’adapter... ;-)

 

Vous-même, aimez-vous lire ?

Oh oui ! Mais j’ai trop de livres à lire pour si peu de temps, comme beaucoup d’entre nous ! J’aime plus que tout la fantasy (du Seigneur des Anneaux au Passe-Miroir en passant par Harry Potter et Les annales du Disque-Monde), la poésie et les policiers élégants, à atmosphère (Louise Penny, Fred Vargas, Peter May). Tout ce qui est trop réaliste, trop violent, trop voyeur me déplaît profondément.

 

 

51yRD+UMaML

 

 

MINI PORTRAIT CHINOIS

 

Si vous étiez un pays : l’Ecosse

Si vous étiez un livre : Harry Potter

Si vous étiez un héros de fiction : Mary Poppins

Si vous étiez une œuvre d’art : la Vénus de Milo (tant qu’à faire !)

 

index

 

 

Une petite adresse à nous recommander ?

Celle de mon blog (que j’alimente irrégulièrement  mais soigneusement) :

https://oriannelallemand.wordpress.com/

 

 

41dG+qSC8UL

 

 

Retrouvez Orianne Lallemand et ses nombreuses publications/actualités dans vos librairies ou sur Amazon, la Fnac, Oxybul etc.

 

 

Merci Orianne pour cette interview en toute simplicité !

Ce fut un plaisir de répondre à vos petites questions ! Mes amitiés à tous vos lecteurs !

 

Posté par Alwin14 à 14:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


05 février 2019

Pile-poil pour deux (Gallimard jeunesse)

De jolies histoires, nous en avons beaucoup dans nos tiroirs... Dont celle-ci : "Pile-poil pour deux", écrite par Tracey Corderoy et illustrée par Rosalind Bearshaw (la même illustratrice que pour l'ouvrage Pile-Poil dont je vous avais parlé à Noël), aux éditions Gallimard jeunesse. Les filles ne s'en lassent pas et me la réclament régulièrement...

 

Pile-poil pour deux 069

 

L'histoire est aussi jolie que la couverture : Chien avait une grande valise bleue, qu'il emportait partout et dans laquelle il rangeait précieusement tous ses petits trésors...

 

Pile-poil pour deux 071

Pile-poil pour deux 075

"J'ai tout ce dont j'ai besoin !", clamait-il aux étoiles. Mais  un jour, à son réveil, surprise : il n'était plus tout seul à dormir sur sa valise adorée !

 

Pile-poil pour deux 080

 

Chien accepta cependant de dévoiler ses trésors à Souris qui les apprécia à leur juste valeur. Leur discussion les menèrent à des jeux et à une belle partie de cache-cache qui les enchanta tous deux. Chien ne vit pas le temps passer...

 

Pile-poil pour deux 082

Pile-poil pour deux 085

Pile-poil pour deux 086

 

Mais plus tard, quand Souris partit :

 

Pile-poil pour deux 089

 

Chien eut beau admirer ses petits trésors, rien à faire, il lui manquait quelque chose. Il partit alors à la recherche de Souris, espérant qu'elle puisse l'aider...

 

Pile-poil pour deux 091

Pile-poil pour deux 093

Pile-poil pour deux 096

Pile-poil pour deux 098

 

Cette histoire d'amitié est juste à croquer. Chien, qui pensait avoir tout ce qu'il lui fallait, se rend compte qu'un ami que l'on découvre et avec qui l'on passe de joyeux moments, vaut tous les trésors de la vie ! Le texte est simple mais très explicite et bien rythmé. On y parle d'échange, de partage, d'enrichissement mutuel. Les dessins, quant à eux, sont d'une beauté sans nom : le grand format de l'album permet de les savourer pleinement. Quant à la couverture brillante, c'est un régal !

 

Pour résumer, une histoire simple et sans chichis, qui fait son effet auprès des petits. C'est bien simple : à l'issue de la dernière page, on ne peut que fondre devant tant de mignonnerie !

 

Pile-poil pour deux 101

Pile-poil pour deux 105

Pile-poil pour deux 106

Pile-poil pour deux 111

Ouvrage reçu en service de presse

 

A partir de 3 ans

Prix indicatif : 12,50€

Sur Amazon, Fnac…

 

 

Pour en savoir plus :

http://www.gallimard-jeunesse.fr/Catalogue/GALLIMARD-JEUNESSE/Albums-Gallimard-Jeunesse/Pile-Poil-pour-deux

 

Ceci est ma 16ème participation au joli rendez-vous "Chut, les enfants lisent !" du blog de Yolina : http://www.devinequivientbloguer.fr

 

Posté par Alwin14 à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 janvier 2019

Otrio (jeu de société de chez Marbles)

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler non pas d’un livre, mais d’un jeu. Un casse-tête absolument génial qui s’est invité chez nous depuis Noël et qui conquiert tous ceux qui viennent nous rendre visite ces dernières semaines ! Il s’agit du jeu Otrio créé par Marbles.

 

New-York 033

 

Vous l’aurez deviné, il s’agit d’un jeu d’alignement, type Morpion amélioré. On peut y jouer de deux à quatre joueurs. Le principe est simple : le gagnant est celui qui réussit à faire un « Otrio », c’est-à-dire aligner trois cercles de la même couleur.

Ce Otrio peut être obtenu de trois manières différentes.

Soit en plaçant trois cercles de la même taille (petit, moyen ou grand) sur une ligne (verticale, horizontale ou diagonale), comme ceci :

 

New-York 034

 

 Soit en plaçant les trois mêmes éléments de couleur (cercles ou pions) du plus petit au plus grand, ou du plus grand au plus petit comme cela :

 

New-York 039

New-York 046

 

 Ou encore, en emboîtant les trois cercles dans le même espace :

 

New-York 058

 

 Celui qui l’emporte doit annoncer « Otrio » à voix haute lorsqu’il place sa pièce gagnante.

 

 

 Pourquoi nous adorons ce jeu :

 

- Parce que grands et petits peuvent jouer ensemble sans aucun souci et sans que les grands aient forcément l’avantage ! Tout est une question d’attention et de concentration (mais aussi un peu de chance quand on joue à quatre). Et croyez-moi, les adultes se prennent vite au jeu ! Pucinette a défié (et battu !) bon nombre d’invités ces dernières semaines, elle en est très fière !

- Parce que les parties sont ultra-rapides ! 5 à 10 minutes en moyenne. Idéal donc quand on veut faire plaisir à son enfant mais que l’on ne dispose pas de beaucoup de temps. Pour corser la difficulté, on peut jouer plusieurs manches d’affilées et comptabiliser les points acquis : le premier qui arrive à 5 parties remportées a gagné !

- Parce que c’est un jeu calme, intelligent, qui permet de gagner en logique et en stratégie. Le principe de base est simple en apparence, mais cela fait travailler les méninges ! A trois ou quatre, il est nécessaire de bien jouer si l’on veut à la fois bloquer les autres et avancer ses propres pions pour gagner.

Bref, c’est vraiment bien pensé !

 

Ce jeu est indiqué pour les plus de 8 ans. Mais Pucinette y parvient sans problème à 7 ans.

 

New-York 052

 

A savoir :

- Quand on joue à deux, on peut corser un peu le jeu en attribuant deux couleurs à chacun.

- C’est très rare, mais il est possible de faire match nul (à trois ou quatre joueurs)

- Le premier joueur ne doit pas toujours être le même, car il est parfois avantagé ! (notamment grâce à l’utilisation du cercle intermédiaire dans l’espace central)

 

 

Exemple d’une partie gagnante :

 

New-York 069

Celui qui l’emporte est le joueur bleu puisqu’il a réussi à aligner trois cercles intermédiaires.

 

New-York 071

 

Bref, Otrio est notre jeu coup de cœur de l’année à tous : si vous avez un cadeau à faire, n’hésitez pas ! Il ravira les enfants comme les parents.

 

 

Tarif indicatif : 24,99€ sur Oxybul, la Fnac ou Amazon :

https://www.oxybul.com/jeux-de-societe/jeux-de-parcours-et-strategie/jeu-de-societe-otrio/produit/333280

 

En version plateau bambou sur Nature et découvertes, plus cher mais très beau (profitez-en, c’est les soldes !) :

https://www.natureetdecouvertes.com/enfant/jeux-societe/jeux-plateau/otrio-30159810

 

Contenu de la boîte :

- 1 plateau de jeu

- 36 cercles et pions de 4 couleurs différentes

 

Posté par Alwin14 à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 janvier 2019

Fenêtre sur New-York

Vous aimez New-York ou rêvez de la découvrir ? Le documentaire « Fenêtre sur New-York », de Jonathan Melmoth et Victor Beuren, édité par Usborne, devrait vous permettre d’approfondir vos connaissances de cette ville mythique !

 

New-York 076

 

 Comme toujours, je suis fascinée par les imagiers à rabats proposés par les éditions Usborne. Ils sont d’une finesse, d’une précision incroyables. Et se veulent un support merveilleux pour les enfants qui apprennent à leur insu. Ce tome ne fait pas exception à la règle. New-York s’impose en 16 grandes pages cartonnées, toutes plus riches d’informations les unes que les autres.

 

 

New-York 079

 

 Les gratte-ciel, Times Square, Central Park, les rues de New-York, les musées de Manhattan sont entre-autres mis à l’honneur sous forme de double pages. 80 rabats (ceux des Empire State Building et du One World Trade Center jaillissent même hors du livre !) nous permettent ainsi d’en apprendre davantage sur la ville en terme d’histoire, d’architecture, de géographie, de tourisme…

 

 

 

New-York 083

 

New-York 091

 

New-York 093

 

New-York 098

 

 

Ce soir, je me coucherai donc en ayant appris plein de nouvelles choses : le métro de New York est le plus grand réseau ferré  souterrain du monde, il compte 34 lignes et 469 stations, rien que ça ! NY compte quarante théâtres de Broadway, mais en réalité, quatre seulement se trouvent la célèbre avenue ! Central Park compte plus de 20 000 arbres. Le MET (Metropolitan museum of art) expose plus de 2 millions d’objets et tableaux…

Vous l’aurez compris, le livre regorge d’anecdotes et de surprises cachées : la levée des rabats prend du temps ! Il se termine sur une carte illustrée de la ville, permettant de mieux situer les différents quartiers.

 

 

New-York 111

 

New-York 101

 

New-York 107

 

New-York 112

 

New-York 116

 

  Ouvrage reçu en service de presse

 

Pour résumer, un ouvrage hyper ludique, qui donne envie de découvrir la Grosse Pomme si l’on n’y a jamais mis les pieds ! Sur ce, je vous laisse, tout cela m’a donné faim : je file me préparer un bagel au saumon et un cheesecake !

 

 

 

A partir de 6 ans

Prix indicatif : 12,50€

Dans vos librairies et sur Amazon, Fnac…

 

 

Pour en savoir plus :

https://www.usborne.fr/parcourir-et-acheter/le-catalogue/produit/2/13197/fen%C3%AAtre-sur-new-york/

 

Si vous aimez le principe des « Fenêtre sur », il existe d’autres titres dans la série :

https://www.usborne.fr/parcourir-et-acheter/le-catalogue/collection/2/369/fen%C3%AAtre-sur/

 

Ceci est ma 15ème participation au joli rendez-vous "Chut, les enfants lisent !" du blog de Yolina : http://www.devinequivientbloguer.fr

Posté par Alwin14 à 10:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 janvier 2019

Le grand ménage (Kaléidoscope)

Je vous présente aujourd’hui l’un de mes albums favoris. Il s’agit du livre « Le grand ménage », d’Emily Gravett, aux éditions Kaléidoscope (L’Ecole des Loisirs). Je l’ai découvert à la bibliothèque et dès les premières lignes, j’ai su qu’il irait bientôt rejoindre les ouvrages coups de cœur dans notre bibliothèque ! Minounette l’a donc reçu pour Noël…

 

Le grand ménage 004

 

Benoît est un blaireau fort maniaque. Il passe ses journées à astiquer la forêt de long en large, lisser les fleurs ou brosser les animaux. Il ramasse le moindre bout de bois, voire brindille, il aspire, balaie, nettoie, taille, frotte, récure et brique. Avec lui, pas un grain de poussière ou un déchet par terre ! La forêt resplendit…

 

Le grand ménage 011

Le grand ménage 007

Le grand ménage 009

Le grand ménage 015

Le grand ménage 017

 

Mais quand vient l’automne avec ses tourbillons de feuilles qui tombent, Benoit panique. Les sacs poubelle s’entassent, le ménage n’en finit jamais. Alors notre blaireau méticuleux prend une décision radicale :

 

Le grand ménage 019

Le grand ménage 020

Le grand ménage 022

Le grand ménage 023

 

Seulement voilà, après avoir fait bétonner tout le sol de la forêt et s’être félicité de tant de propreté, de vide et d’aseptisé, Benoît ne retrouve plus l’entrée de son terrier et réalise que ses exigences compulsives l’ont mené un peu trop loin… Heureusement, ses amis sont là pour l’aider et la forêt va peu à peu retrouver son allure d’antan (ou quasiment) !

 

Le grand ménage 026

Le grand ménage 029

Le grand ménage 041

Le grand ménage 043

Le grand ménage 044

 

Cet album est un petit bijou. Merveilleusement raconté (tout en rimes !) et superbement illustré, de manière tendre et vivante. Il y a quantité de détails dans les dessins qui font sourire les plus petits comme les plus grands (les expressions des animaux, les panneaux « Ensemble, rangeons la forêt ! »). L’ouvrage délivre un beau message, respectueux vis-à-vis de la biodiversité, des fantaisies des saisons qu’il nous faut bien accepter, de la mesure à observer en toute chose. Et le blaireau est si mignon qu’on a juste envie de l’adopter tout de suite, avec son tablier, ses gants et son plumeau !

 

Le grand ménage 047

Le grand ménage 048

 

Pour la petite histoire, notre voisin s’appelle Benoît et est aussi un as de la propreté qui n’en finit pas de nous épater. Les filles ne cessent de penser à lui en lisant et relisant ce titre !

 

 

Dès 3 ans

Tarif indicatif : 13€

Dans vos librairies et sur Amazon, Fnac…

 

Pour en savoir plus :

 https://www.editions-kaleidoscope.com/livre/le-grand-menage/

 

Ceci est ma 14ème participation au joli rendez-vous "Chut, les enfants lisent !" du blog de Yolina : http://www.devinequivientbloguer.fr