On lit, on joue, Maman ?

18 septembre 2018

Je joue et j'apprends à me concentrer (Nathan)

Je vous reviens (ENFIN me direz-vous !) avec un thème d’actualité : eh oui, en cette rentrée, on en demande souvent beaucoup à nos chères petites têtes blondes en matière de concentration. Une faculté qui n’est pas toujours innée, alors pourquoi ne pas les y aider ?

 

Livres rentrée 013

 

J’ai reçu cette semaine cette petite valisette (« Je joue et j’apprends à me concentrer ») élaboré par Cécile Zamorano, orthophoniste, illustré par Charlotte Roederer et édité par Nathan, qui m’a tapé dans l’œil. Il me semble que c’est un bon outil pour les enfants un peu dissipés, notamment en classe, mais aussi pour ceux qui ont simplement du mal à gérer leurs émotions. On peut ainsi en parler sans gronder ou culpabiliser l’enfant et lui donner des clefs pour progresser.

 

Livres rentrée 019

 

Le coffret se compose tout d’abord d’un livret présentant sept courtes histoires (Zélie est triste, Max parle sans réfléchir, Léna ne sait pas comment être attentive, Nour est fatiguée, Amine est perdu dans le temps, Nico est une vraie pile électrique, Samuel se sent nul). Chacune d’entre elle illustre l’un des aspects de l’attention (la confiance en soi, le corps, le contrôle, les émotions, le temps, la créativité). Les problèmes rencontrés par les petits héros sont exposés et une réponse concrète est apportée. Un petit conseil en plus est donné aux parents à la fin de chaque histoire. En les lisant, l’enfant comprend ce que c’est qu’être attentif, pourquoi c’est parfois si difficile et surtout, qu’il est toujours possible de développer cette capacité.

 

Livres rentrée 022

Livres rentrée 023

Livres rentrée 027

Livres rentrée 028

 

Viennent ensuite deux petits jeux de cartes très sympas (avec une règle au dos), à partager avec son enfant pour l’aider à canaliser son énergie et mobiliser ses propres ressources pour renforcer sa concentration. Ce sont eux qui rendent cet ensemble ludique, concret et lui permettent vraiment de progresser.

 

Livres rentrée 036

Livres rentrée 038

 

A la maison, nous ne connaissons pas vraiment le problème car Pucinette est une enfant appliquée et très sérieuse. Mais j’aurais aimé posséder déjà ce coffret l’an dernier, au début du CP, quand ses bavardages gênaient son institutrice. Et je suis d’ores et déjà prête à parier qu’il servira dans quelques années pour Minounette qui, elle, est du genre à ne pas tenir en place !

 

Livres rentrée 042

 Reçu en service de presse

 

Dès 5 ans

 

D’autres thèmes existent dans cette série : Je joue et j’apprends… les bases de la grammaire, les lettres et les sons, les nombres, les syllabes et les mots, l’orthographe.

Ceci est ma septième participation au joli rendez-vous "Chut, les enfants lisent !" du blog de Yolina : http://www.devinequivientbloguer.fr

 

Pour en savoir plus :

Dans vos librairies et sur amazon

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092581674

 


11 juin 2018

100 insectes en papier (Usborne)

Vos enfants aiment les origamis ? Voici une activité qui devrait leur plaire. Usborne vient en effet d'éditer un cahier de 100 feuilles détachables sur le thème des insectes. Le but : plier ceux-ci en avions et les faire voler. Simple et efficace !

 

Insectes 001

Le livret s'ouvre sur un mode d'emploi à déplier, présentant les quatre modèles d'avion en papier qu'il est possible de réaliser : aiguillon, delta, drone et fonceur. Les explications sont claires et faciles à suivre (et pourtant, je ne suis pas spécialement douée en la matière : j'arrive à peine à former une cocotte en papier quand Daddy, lui, est capable de pondre un Pokémon en 3D...).

 

Insectes 009

Insectes 015

Insectes 020

 

A l'enfant ensuite de choisir parmi les feuilles à motifs très différents ce qu'il préfère utiliser pour réaliser son planeur : abeilles, libellules, papillons de nuit ou scarabée ? Il y a du choix et les motifs figurent en double pour éviter les chamailleries (oui, parce que sur 100 feuilles, vos chérubins adorés voudront forcément la même, ne vous leurrez pas !).

 

Insectes 022

Insectes 023

Insectes 026

Insectes 028

 

Petit conseil : optez bien pour une feuille correspondant au type de planeur que vous souhaitez réaliser. Pour repère, un papillon de couleur figure en haut à gauche de chaque feuille. Cela vous évitera, comme moi qui n'ai pas bien lu les consignes, de vous acharner sur un modèle en ne comprenant pas pourquoi le résultat ne correspondant pas au dessin... Il fallait juste changer de feuille !^^^

 

Insectes 029

Insectes 030

Insectes 031

Insectes 032

 

Quelques petites infos sur les insectes pour finir...

 

Insectes 034

Reçu en service de presse

 

Et voilà le travail !

 

insectes 2 004

insectes 2 008

insectes 2 018

 

Depuis une semaine donc, Pucinette et Minounette rient et se courent après à coup de planeurs plus ou moins lancés avec adresse ("Mamaaaaaaaan, elle m'a mis l'avion dans l'ooooooeeeeilll !"). Allez, demain, on reprend la couronne de pâquerettes, c'est moins dangereux.

 

 

Pour les 4-8 ans

 

 

Pour en savoir plus :

https://www.usborne.fr/parcourir-et-acheter/le-catalogue/produit/2/13204/100-insectes-en-papier-%C3%A0-plier-et-%C3%A0-faire-voler/

 

 

06 juin 2018

Les folles journées de Maman (Mijade)

Le mercredi est bien choisi pour aborder cette question : que fait une maman toute la journée ? (Et notamment le mercredi, qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’est pas la journée la plus reposante de la semaine, loin s’en faut… !) Petite illustration de ce quotidien à cent à l’heure avec ce livre « Les folles journées de Maman » d’Elise Raucy et Estelle Meens (éditions Mijade), que Pucinette adore lire et relire.

 

Insectes 036

 

Caractéristiques d’une maman : elle court après le temps… beaucoup, elle travaille… beaucoup, elle fait mille choses à la fois.

 

Insectes 046

Insectes 050

Insectes 052

Insectes 056

 

Elle ne sait tellement plus où donner de la tête que parfois, ça dérape...

 

Insectes 058

 

Heureusement, c’est une magicienne, elle sait aussi arrêter le temps et savourer les beaux instants : regarder les nuages passer, faire un gâteau, mesurer les petites têtes qui ont grandi, faire des concours de chatouilles et des câlins géants…

 

Insectes 061

Insectes 062

Insectes 063

 

Ce petit livre est tout simple, mais chacune s’y reconnaîtra. Les illustrations sont belles et tourbillonnantes. C’est un condensé de douceur, de tendresse, idéal pour terminer une journée trop chargée et montrer à ses enfants que, même débordée, ils sont au cœur de nos pensées. Son petit format en fait un must pour les voyages, ici en tout cas, il fait souvent partie des valises !

 

Insectes 069

Insectes 041

 

Et pas de jaloux, il existe aussi « Les folles journées de Papa » !

 

Pour les 3-7 ans.

 

Ceci est ma sixième participation au joli rendez-vous "Chut, les enfants lisent !" du blog de Yolina : http://www.devinequivientbloguer.fr

 

Pour en savoir plus :

 

https://www.amazon.fr/folles-journ%C3%A9es-Maman-Elise-Raucy/dp/287142697X

Posté par Alwin14 à 08:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2018

Mes premières enquêtes (Auzou)

J'ai toujours aimé les enquêtes. Pas vous ? Les Fantômette, Alice, Club des cinq, puis Agatha Christie ont bercé ma jeunesse. Aujourd'hui, pas un seul Michel Bussi (mon chouchou !) ou Harlan Coben (pour ne citer qu'eux, mais il y en a bien d'autres !) ne m'échappe. C'est donc tout naturellement que j'essaie d'éveiller la curiosité de Pucinette en ce sens. La petite souris m'aidant bien (une dent = une pièce + un livre chez nous, plutôt cool non ?), je l'ai récemment initiée à une chouette série écrite par Emmanuel Trédez et publiée chez Auzou (illustrations de Maud Riemann) : "Mes premières enquêtes". Et comme je le pensais, c'est carton plein !

 

Enquêtes 007

 

Le petit héros, que l'on retrouve de tome en tome, s'appelle Enzo et ne se promène jamais sans son fidèle chien Max (pas d'enquête sans un bon animal de compagnie qui sait garder les secrets !). Sur la base de messages codés, nos apprentis détectives tentent ainsi de percer leurs premiers mystères.

 

Enquêtes 015

Enquêtes 018

 

Le scénario est clair, bien mené, avec une pointe de mystère savamment dosée. Le récit n'est ni trop long, ni trop court (environ 40 pages), on peut le lire en entier sans souci avant de se coucher. Les illustrations de Maud Riemann sont très agréables et indispensables pour aider l'enfant à avancer dans sa réflexion.

Car le point fort de cette série, c'est que chaque titre exploite un jeu de lettres bien particulier : rébus, charade, anagramme, code Morse, allographe, acrostiche (oui oui, moi aussi j'ai dû aller chercher ce que c'était !)... Les énigmes se succèdent donc sans se ressembler, invitant à chaque fois l'enfant à faire preuve d'imagination : vraiment bien pensé !

 

Enquêtes 012

Enquêtes 026

Enquêtes 030

Enquêtes 038

 

Le pitch des trois tomes que nous possédons :

Tome 1 (2016) : Le Fantôme du château
Pendant la visite du château, une fille disparaît. Elle semble avoir laissé de mystérieux messages. Le fantôme du château l’aurait-il enlevée ?
Enzo et Max partent à sa recherche.
Avec des énigmes autour des rébus.

Prix des Embouquineurs 2017

 

Tome 2 (2016) : Mystère au zoo
Une surprise de taille attend Enzo, ce matin. Son oncle l’emmène au zoo ! Pendant la visite, le garçon reçoit
de curieux messages qu’il va devoir élucider…
Avec des énigmes autour des anagrammes.

 

Tome 7 (2018) : Le Mystérieux amoureux
Fanny s’est fait une entorse. Sur son plâtre, couvert de dessins, Enzo découvre une déclaration d’amour. Hélas, elle n’est pas signée ! Qui est donc ce mystérieux amoureux ? Enzo et son chien Max mènent l’enquête…
Avec des énigmes autour des codes secrets.

 

Il en existe 8 actuellement. Et comme souvent chez Auzou, les albums sont à un prix très raisonnable (4,95€).

 

Enquêtes 036

Enquêtes 040

Enquêtes 042

 

Puis voilà, j'ai craqué. Pour sa prochaine dent (notons toutefois que je ne suis pas si pressée, vu le trou largement béant et non comblé de la précédente), Pucinette aura droit au coffret méga cool comprenant une lampe torche et un carnet de détective !

 

81qs5plp+SL

71HYgKdvYFL

 

Comment ça, je cours au-devant des ennuis ? (Récemment, nous avons pris Pucinette deux fois sur le vif : dans son lit, à une heure tardive, écoutant ou lisant des histoires en douce... mais c'est un autre sujet !)

 

Pour les 6 - 8 ans.

 

Ceci est ma cinquième participation au joli rendez-vous "Chut, les enfants lisent !" du blog de Yolina : http://www.devinequivientbloguer.fr

 

Pour en savoir plus

http://www.auzou.fr/romans/370-mes-premieres-enquetes-mystere-au-zoo-9782733841518.html

https://www.amazon.fr/gp/product/2733853910/ref=ox_sc_act_title_4?smid=A1X6FK5RDHNB96&psc=1

Posté par Alwin14 à 08:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 mai 2018

20, allée de la Danse (Nathan)

Cela fait un petit moment que je veux vous parler de cette jolie série écrite par Elizabeth Barféty et illustrée par Magali Foutrier (chez Nathan) et que je n'en trouve pas le temps... Finalement, j'ai bien fait de traîner car, en quelques mois, la série s'est considérablement enrichie ! Allez, je vous la présente :

 

Allée de la danse 035

 

Voilà une série qui aurait drôlement plu à ma petite soeur quand elle aussi chaussait son tutu et ses pointes, petite ! (Cela dit, je n'ai jamais rêvé de danse classique et j'accroche aussi complètement, preuve que c'est bien écrit !) Car oui, pas de suspens, toute la série baigne dans l'univers de la danse et plus précisément de l'Opéra de Paris. Un partenariat avec cette grande institution a même été signé, pour que la série soit la plus fidèle possible au quotidien des élèves de l'Ecole de Danse la plus prestigieuse de l'Hexagone, donc place au réalisme !

 

Allée de la danse 044

 

Onze tomes existent actuellement. Ils peuvent être lus dans le désordre sans que cela soit vraiment gênant. Chaque tome est centré sur l'un des personnages du groupe, garçon ou fille : Zoé l'insouciante, Clémence la nouvelle qu'il faut guider, Constance la meilleure élève, Maïna qui n'aime pas la compétition, Colas qui danse dans l'ombre d'un frère aîné... A chacun sa problématique : la peur de l'échec, la rivalité, la compétition, la passion, la quête de l'excellence, la difficulté de tout conjuguer...

Voici le pitch du dernier, "La nouvelle" : " Cette année, parmi les nouveaux en cinquième division se trouve Clémence. Elle était dans le même cours de danse que Colas, avant son entrée à l’École ! Très naturellement, Clémence vient donc vers lui en arrivant. Colas est tiraillé entre son envie de lui servir de guide et sa fidélité à la bande. Car parmi ses amis, les réactions sont plutôt hostiles à "cette nouvelle"… La douce Clémence trouvera-t-elle sa place ? Est-elle faite pour cette école prestigieuse où il faut faire face à la compétition ?"

Tous les tomes sont de qualité égale. Chacun témoigne d'une passion, des efforts à fournir mais aussi de tout ce qui compte dans la vie, en dehors de la danse. C'est bien écrit, pas très cher pour un livre grand format (environ 10€, 150 pages) et plaisant à lire, car ponctué de quelques jolies illustrations.

 

Allée de la danse 040

 

Ce que j'aime surtout dans cette série, c'est que le thème se décline et s'enrichit de documentaires très intéressants. On peut ainsi découvrir les coulisses de l'Opéra de Paris et en apprendre beaucoup sur sa création, la vie à l'école ou les célèbres danseurs/chorégraphes/chefs d'orchestre qui ont contribué à faire de ce lieu magique une véritable institution.

 

Allée de la danse 047

Allée de la danse 067

Allée de la danse 068

Allée de la danse 072

Mais aussi découvrir la carrière fascinante d'une danseuse étoile, à travers l'ouvrage "Ma passion c'est la danse", dans lequel Elisabeth Platel, danseuse étoile et directrice de l'Ecole de Danse, dévoile son incroyable parcours.

 

Allée de la danse 060

Allée de la danse 061

Allée de la danse 065

 

En savoir plus sur les ballets célèbres, grâce aux ouvrages retraçant leurs histoires : Giselle, Le Lac des cygnes, La Sylphide...

 

Allée de la danse 052

 

Et pour la touche ludique, rêver en secret d'être un petit rat de l'Opéra en complétant sa propre pochette de danseuse. Celle-ci comprend un livret de coloriages sur la danse, des autocollants et un carnet à spirales avec photos sur les thèmes : Je prépare ma tenue de danseuse, Mes chaussons, Je me coiffe comme une danseuse, Les cinq positions, Les exercices à la barre, Le studio de danse, Les portés et pas de deux, Mon emploi du temps, Les grands ballets emblématiques… Elle est disponible en deux couleurs (rose et violet).

 

Allée de la danse 075

Allée de la danse 079

Allée de la danse 085

Allée de la danse 086Reçus en service de presse

 

Avec tout ça donc, pas d'excuses pour ne pas être incollable sur le sujet !

 

Dès 8-9 ans.

 

Ceci est ma quatrième participation au joli rendez-vous "Chut, les enfants lisent !" du blog de Yolina : http://www.devinequivientbloguer.fr

 

Pour en savoir plus :

 

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092577998

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092566091

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092576779

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092574454

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092579176

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092566886

 

Posté par Alwin14 à 08:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


19 mai 2018

Transmettre à ses enfants son amour des livres

Je déroge à mes traditionnelles présentations d’ouvrages pour vous parler aujourd’hui un peu de moi et de cette mission que je me suis modestement attribuée : faire en sorte que mes filles réservent aux livres une place importante (et durable) dans leur vie. Vous vous en doutez, la lecture et moi, c’est une grande histoire. Elle est sans nul doute le point de départ de mon addiction pour l’écriture, mais c’est un autre sujet. En clair, j’aime passionnément les livres. Leur texture, leur odeur, leurs formats. Parcourir les rayons d’une bibliothèque à l’atmosphère feutrée et au parquet ciré ; rester une journée entière à lire plus de six livres (si si c’est possible, dans une autre vie : celle sans enfants, où l’on n’a que soi à penser ! ) ; savourer un bouquin exquis à la terrasse d’un café parisien (dans une autre vie, ça aussi, décidément !) ; partager un fou-rire avec Daddy autour d’un ouvrage ou simplement lire à côté de lui chacun dans sa bulle sont pour moi des kifs absolus. De ces moments simples de la vie qui manquent cruellement quand on ne peut plus les accomplir.

 

Bérénice lit 004

Bérénice lit 028 bis

 

Cette passion, je la dois à ma mère (moi, reproduire tout ce qu’elle m’a donné ? Noooon, je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler). Toute petite, elle m’a lu des livres chaque jour, faisant de ce rituel un instant de tendresse et d’échange. Quand j’ai su lire seule, elle m’a fait découvrir la minuscule bibliothèque de notre ville, que j’ai écumée de long en large. En grandissant, elle a élargi mes horizons en acceptant de faire 65 km tous les quinze jours pour m’emmener dans une grande et vraie bibliothèque. Je la poussais même à faire quelques pas de plus pour accéder à la belle librairie du centre-ville, dont je ne ressortais jamais sans un livre. Aussi loin que je me souvienne, les livres sont les seules choses qu’elle ne m’a jamais refusées quand nous faisions les courses. Elle disait que c’était trop important. Quel cadeau pour la vie, MERCI Maman ♥ Petite fille, mes lectures ont construit mon imaginaire. Adolescente, elles m’ont émue, transportée, bouleversée. Elles ont contribué à construire le cadre de référence dans lequel j’évolue. Aujourd’hui, la lecture est pour moi l’un des meilleurs - si ce n’est le principal - moyens de rire, de s’évader, de rêver, de s’émerveiller mais aussi continuer d’entretenir sa pensée critique. Et puis, quelle formidable palette d’émotions et sentiments on peut expérimenter : la joie, l’empathie, la tristesse, la peur, l’humour, la colère, le dégoût, la surprise, l’amour, la haine, l’excitation, la fascination, le réconfort, l’espoir… (liste non exhaustive !) Un livre est capable de faire naître chez nous des sensations physiques (qui n’a jamais eu des papillons dans le ventre en lisant une sublime histoire d’amour ?!), mais aussi de nous élever en nous amenant à penser plus loin, fascinant non ?

 

Bérénice lit 054

Bérénice lit 068

 

Ce qui est beau dans cette passion, c’est que je la partage avec Daddy. A dire vrai, je n’aurais sûrement pas pu être en couple avec quelqu’un qui n’aime pas lire, on n’aurait forcément pas été sur la même longueur d’ondes au bout d’un moment. Mais quand même, j’ai eu l’immense chance de tomber sur THE books lover, capable d’emprunter 60 documents par semaine (et de les lire !) à la bibliothèque. Bon, au début, on a dû un peu rectifier nos habitudes. J’ai abandonné - en râlant - ma sacro-sainte lecture à la table (Comment ça, ça fait asociale de lire alors que Chéri attend une conversation digne de ce nom ?). Daddy, lui, a limité - en râlant - son temps passé sur le trône en compagnie d’une pile de livres (« Oui Chéri, lire longuement autre part, c’est bien aussi, merci pour la place »). Mais globalement, on est sur le même tempo. A savoir qu’il n’est pas concevable pour nous de nous coucher sans lire (même quelques lignes quand il est très tard, ça fait du bien) ou de rester plus d’une semaine sans nouveaux titres à se mettre sous la dent… enfin l’œil. On partage certaines lectures (notamment les romans policiers), mais on se fait aussi mutuellement découvrir des titres (Moi, lire des BD, qui l’eût cru !). Bon, je n’arrive toujours pas à le convaincre depuis 17 ans que le génie de Balzac dépasse celui de Zola, mais je ne désespère pas.

 

Bérénice lit 039

 

Aujourd’hui forcément, il nous est naturel de vouloir faire connaître ce bonheur à nos filles. Leur lire des livres, c’est aussi leur donner des clefs pour comprendre le monde, mieux s’exprimer, développer leur écriture…

Alors, comment on s’y prend, au juste, pour les y intéresser ?

 

Bérénice lit 174

 

  • Règle n°1 : Commencer tôt. A trois semaines de vie, chacune de mes filles lisait La Boétie et connaissait Murakami, si, si ! J J’plaisante ! Mais à peine. Car j’ai bien commencé à trois semaines de vie à leur montrer des imagiers. Et tant pis si leurs petits yeux se fermaient sur ce nouveau monde qui s’ouvrait à elles, ça fait partie du trip lecture/câlin/shoot odeur de bébé.

 

  • Règle n°2 : Ne jamais s’arrêter. Depuis ce jour, elles ont chacune droit à une histoire (et même plusieurs, faibles que nous sommes) avant chaque sieste et coucher du soir. Je lisais dernièrement une étude montrant qu’en Grande-Bretagne (et c’est très certainement la même chose en France), les enfants sont seulement 51% à avoir droit à une histoire le soir (https://www.lci.fr/societe/lire-des-histoires-le-soir-a-ses-enfants-pourquoi-vous-ne-devriez-pas-abandonner-ce-rituel-du-coucher-2082411.html). Consternant, non ? Chez nous, c’est un moment privilégié avant de partir au pays des rêves. L’occasion aussi de soulever des questions importantes, de se rassurer, de se câliner… En journée, le mercredi ou le week-end, on initie aussi des temps de calme (survie parentale oblige) où l’on s’assoit avec une pile de livres à dévorer ensemble. Franchement, a-t-on inventé activité plus reposante pour un parent fatigué ? (« Mais Papaaaaaa, pourquoi tu dors d’un œil ? Tu peux m’en lire encore 10 autres, steplaît, stepleaît, steplaîîîîîîîîttttt ???? »). Les livres font partie de leur environnement familier et sont à leur disposition, sous réserve d’en prendre soin. Elles le savent : « Un livre, c’est précieux ! »

 

  • Règle n° 3 : Diversifier les styles. Pour leur montrer l’étendue de la richesse qui s’offre à elles. D’ailleurs, si l’enfant préfère les livres courts, les mangas, les BD, les ouvrages illustrés, les magazines, il ne faut pas l’en priver ! Ce qui compte, c’est que ce soit fun. Et on peut tout à faire lire une BD à un enfant qui ne sait pas encore lire, avec un effort de théâtralisation, ça passe super bien !

 

Bérénice lit 168 bis

 

  • Règle n°4 : Accepter de bonne grâce les rediffusions. Ca fait partie du jeu. Concrètement, oui, nous pouvons lire 50 fois de suite les Léo et Popi ou Jeanne Ashbé. Un bébé lecteur ne saurait être contrarié ! (Toutefois, on peut trèèèèèès discrètement subtiliser l’ouvrage favori puis jouer les ingénus : « Le livre du bébé ? Ah noooon, je ne l’ai pas vu, c’est sûrement Papa/Mamy/Le chien/ La petite souris/Le père Noël qui l’a mal rangé hier ! Oh un super documentaire sur la ferme, ça te dit ? »

 

  • Règle n°5 : Bénir celui qui a inventé le concept de bibliothèque municipale. C’est accessible partout, c’est gratuit, ça évite d’acheter trop soi-même ou de stocker, c’est un lieu où parents comme enfants peuvent se poser, souffler, s’amuser (nous avons la chance d’avoir une médiathèque chez nous, on en ressort rarement sans avoir terminé la sortie par un petit jeu de société, argument infaillible pour leur donner envie d’y retourner !). Que demander de plus ? Ici, c’est passage obligé toutes les semaines et on en fréquente même trois différentes. Des fous, je vous dis !

 

  • Règle n°6 et sûrement la principale : Aimer lire soi-même et le leur montrer. On le sait, les enfants sont dans l’imitation. Nous voir prendre du plaisir à une activité ne peut que les inciter à l’adopter. Si en plus on agrémente la séance de lecture familiale par un bon chocolat au lait ou une petite douceur, c’est carton plein assuré !

 

Aliénor lit + hippodrome 015

Aliénor lit + hippodrome 032

Pour le moment, le pari est gagné. La grande comme la petite ne sauraient se passer de ces temps privilégiés, qu’elles réclament à cor et à cri. Elles lisent aussi seules sans souci. Il faut voir la petite sur son pot, pointant consciencieusement son livre du doigt et racontant l’histoire à sa manière : je fonds ! Bien sûr, je ne sais pas encore quelles seront les retombées futures. Je suppose qu’on pourra considérer que cet investissement porte ses fruits si nos filles dépassent les barbantes lectures imposées pour le Bac de français pour aller puiser leur oxygène dans d’autres ouvrages. Je mentirais toutefois si j’affirmais ne pas espérer qu’elles soient de grandes lectrices dans leur vie d’adulte. Mais ce qui compte, c’est qu’elles sachent trouver de l’apaisement dans un livre, quel qu’il soit, quand elles en ressentiront le besoin.

 

Aliénor lit + hippodrome 048

Aliénor lit + hippodrome 079

 

 

Et vous, aimez-vous lire un peu, beaucoup, passionnément ? Comment le goût de la lecture vous est-il venu ? Quelles sont vos habitudes de lecture avec vos enfants ? Pour vous, c’est important ?

 

 


 

 

 

Vous cherchez des livres pour développer chez eux le goût de la lecture ?

 

 

- 80 activités pour lui donner le goût de la lecture, de Christian Poslaniec (Nathan).

https://www.cultura.com/80-activites-pour-lui-donner-le-gout-de-la-lecture-9782092786291.html

 

- 1001 activités autour du livre, de Philippe Brasseur (Casterman)

https://www.amazon.fr/1001-activit%C3%A9s-autour-du-livre/dp/2203066318/ref=pd_bxgy_14_img_2?_encoding=UTF8&psc=1&refRID=V35AH1QJ8TV45A0CCMFD

 

 

Bérénice lit 095

Bérénice lit 240

 

 

 

 

16 mai 2018

La famille Cochon (Les Arènes)

Parmi les contes faciles à lire, agréables pour les enfants comme pour les parents, il existe l’intégrale de « La Famille Cochon », de Marie-Agnès Gaudrat (également l’auteur du Petit ogre qui voulait à l’école, un titre que Pucinette apprécie beaucoup) et Colette Camil. Pour être honnête, je ne connaissais pas cette sympathique petite famille, avant de recevoir ce gros recueil anniversaire édité par Les Arènes. Et pourtant, c’est une série iconique, premièrement parue dans les Belles Histoires de Pomme d’Api, puis rééditée en albums et en poche. 200 000 exemplaires vendus, c'est dire !

 

Livres à présenter 249

Dans La Famille Cochon, il y a bien évidemment Maman Cochon, Papa Cochon, Marie Cochon (6 ans), Charles Cochon (5 ans) et Bébé Cochon (3 ans), dont les grognements paroles sont systématiquement traduites par Marie Cochon. Une famille attachante dont on suit le quotidien et à laquelle il est très facile de s’identifier...

 

Livres à présenter 252

Livres à présenter 255

 

Cette intégrale reprend 9 titres de la collection : La rentrée de la famille Cochon, La famille Cochon en goguette, La famille Cochon fête Noël, La famille Cochon aux sports d’hiver, La fête des mères chez la famille Cochon, La famille Cochon à l’hôpital, La famille Cochon déménage, En vacances chez Mamie Cochon, La famille Cochon part à la mer. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’on ne s’ennuie pas dans ce foyer ! Au premier coup de fatigue, on part tous ensemble en promenade pour se changer les idées. On essaie de ne pas s'énerver le jour de la rentrée, de ne pas paniquer quand survient un imprévu, de bien réagir face à une fratrie turbulente, de trouver une maison qui conviendra à tout le monde et toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête jusqu'aux vacances d'été. En clair, des histoires qui aident à prendre la vie du bon côté tout au long de l'année !

 

Livres à présenter 258

Livres à présenter 259

 

Dans chacun de ces textes (assez longs, une dizaine de pages chacun), l’humour et la tendresse sont très présents. Le charme d’une atmosphère quelque peu surannée opère. L’album grand format rend de plus justice aux magnifiques illustrations de Colette Camil. Quel plaisir, en tant qu’enfant, de pouvoir admirer un dessin s’étalant sur deux pages entières, pour pouvoir en saisir les moindres détails ! De quoi s’endormir avec un joli sourire aux lèvres…

 

Livres à présenter 261

Livres à présenter 266

 Reçu en service de presse

De 3 ans à 7 ans.

 

Ceci est ma troisième participation au joli rendez-vous "Chut, les enfants lisent !" du blog de Yolina : http://www.devinequivientbloguer.fr

 

Pour en savoir plus :

http://www.arenes.fr/livre/famille-cochon-lintegrale/

Posté par Alwin14 à 08:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 mai 2018

Mon coffret Montessori (Nathan)

Je vous reviens après quelques jours de congés largement savourés… Ah les vacances ! On en profite généralement pour vider les placards et revoir des jeux un peu moins utilisés, mais pourtant très appréciés. C’est le cas des coffrets Montessori de chez Nathan : nous en possédons plusieurs. Pucinette a besoin de moi pour y jouer, car ils nécessitent souvent des explications. Aussi prend-t-on plus souvent le temps de les sortir pendant les jours de farniente…

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous présenter nos quatre préférés :

 

Livres à présenter 102

 

 

Pucinette a découvert en premier "Mon coffret Montessori du monde", qui l'a immédiatement séduite. Elle était avide de découvertes sur la géographie et ce coffret nous a bien aidés à lui faire comprendre comment le monde est organisé. La boîte contient ainsi 7 cartes épaisses, colorées, en relief, pour identifier les continents (Amérique du Nord, Amérique du Sud, Afrique, Océanie, Asie, Europe, Antarctique). 70 cartes représentant des habitants, des monuments, des paysages, des spécialités, des arts de vivre... appartenant à chaque continent (celui-ci figure au dos de la carte). Ainsi qu'un livret explicatif pour approfondir l'histoire de chaque élément présenté. L'ensemble est riche et complet, suffisamment varié pour ne pas lasser l'enfant et lui donner un bon aperçu des différentes cultures et coutumes qui cohabitent sur notre planète. L'enfant peut simplement regarder les cartes, mais aussi s'amuser à les classer, continent par continent. L'adulte demeure cependant une aide précieuse du point de vue des explications. Je ne regrette qu'une chose : il manque à mon sens un poster du monde entier qui donne d'emblée à l'enfant une vision globale du monde.

 

Livres à présenter 110

Livres à présenter 111

Livres à présenter 112

Livres à présenter 115

Dès 3 ans selon l'éditeur (plutôt 4 à mon avis).

Pour en savoir plus :

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092787113

.................................

Dans la même veine, nous avons ensuite découvert "Mon coffret Montessori des animaux", qui fonctionne sur le même principe : 7 cartes continent, 50 cartes animaux (le continent auquel ils se rapportent figure au dos) et un livret de 64 pages pour en savoir plus sur l'animal en question : Où et comment vit-il ? Que mange-t-il ? etc. Le principe est le même : classer les animaux par continent. Là encore, un poster du monde aurait été le bienvenu. Mais qu'importe, l'ensemble fait mouche : la thématique plaît forcément ! Minounette, 2 ans, accroche déjà et se promène partout avec ces jolies illustrations qui ne craignent rien, elle imagine déjà tout un monde avec...

Livres à présenter 127

Livres à présenter 129

Livres à présenter 130

Livres à présenter 132

Dès 3 ans

Pour en savoir plus :

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092786802

...................................

Plus récemment, nous avons eu le plaisir d'en savoir plus sur le ciel grâce au splendide "Mon coffret Montessori astronomie", réservé aux plus grands et qui comprend : une carte du ciel articulée (avec deux disques), 45 cartes permettant de découvrir les planètes,  les étoiles, les comètes, les galaxies, les météores et les astéroïdes (il faut associer les images aux noms) ; un cahier de constellations à compléter; un livret explicatif (et nécessaire !) pour diriger l'activité et mieux connaître l'astronomie. Nous avons sorti ce coffret quand Pucinette a traversé sa grande période "planètes". Elle était à fond, empruntant de nombreux documentaires sur le sujet à la bibliothèque. Nous avions aussi construit et peint un système solaire grâce à un coffret reçu pour Noël. Le coffret Montessori a donc bien complété ses interrogations et lectures. Elle a adoré réviser cette thématique de manière encore plus ludique. Elle est toutefois encore plus sensible aux explications (mouvement de la terre, force de gravité, vitesse de rotation des planètes etc.) depuis ses 6 ans.

 

Livres à présenter 105

Livres à présenter 106

Livres à présenter 107

Livres à présenter 109

Dès 5 ans

Pour en savoir plus :

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092788448

 

.....................................

 

Mais son préféré, je crois, reste "Mon coffret Montessori des drapeaux du monde", auquel elle revient sans cesse. Elle a même converti sa petite soeur ! Le principe est simple : un planisphère sous forme de puzzle (8 pièces) à assembler et 50 petits drapeaux qui n'attendent plus que d'être plantés sur le trou de leur pays. Un livret explicatif donne les détails de chaque drapeau et pays. Ce jeu n'est pas exhaustif mais c'est déjà une bonne manière d'appréhender la thématique. Pucinette reconnaît déjà plusieurs drapeaux et, en combinant tous les jeux, commence à pas mal connaître sa géaograhie. Seul inconvénient : les petits drapeaux en papier sont assez fragiles... petites mains indélicates, s'abstenir !

 

Livres à présenter 118

Livres à présenter 119

Livres à présenter 120

Livres à présenter 121

Livres à présenter 123Reçus en service de presse

 

Dès 6 ans (et même avant !).

Pour en savoir plus :

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092787922

 

Pour résumer, ce que j'aime dans ces jeux, c'est l'apprentissage libre et ludique permis par la pédagogie Montessori. L'enfant peut inventer ses propres règles (souvent, après la phase explicative, Pucinette aime manipuler le jeu selon ses envies, on peut y jouer de différentes manières !). Il apprend, sans s'en rendre compte, en s'amusant. C'est beau et instructif, que demander de plus ?

Posté par Alwin14 à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 avril 2018

Les copains du CP / La bande du CE1 (Nathan)

Si, comme Pucinette, votre enfant commence à aimer lire seul, voici deux séries pour jeunes lecteurs que je vous conseille : Les copains du CP et La bande du CE1. Les deux sont éditées par Nathan et ont été testées par des enseignants de CP/CE1.

 

La bande du CP

 

Livres à présenter 198

 

La bande du CP plaît déjà à Pucinette depuis la Grande Section. Les animaux de l’école Plume-Poil-Patte, dessinés par Nathalie Choux, sont mignons et attachants. Leurs petites aventures, racontées par Mymi Doinet, sont simples mais amusantes. Les thèmes de l’amitié et de l’entraide sont principalement exploités, avec beaucoup de bonne humeur.

 

Livres à présenter 200

Livres à présenter 201

 

L’intérêt de cette collection : différents niveaux de lecture (Je déchiffre, Je commence à lire, Je lis comme un grand) qui permettent à l’enfant de saisir l’histoire selon ses avancées. Celle-ci est en effet basée sur une lecture à deux voix : l’enfant lit le résumé qui figure dans les bulles, l’adulte complète avec le texte principal. Lorsque l’enfant maîtrise complètement la lecture, il est capable de lire l’ensemble seul. Ni trop longues, ni trop courtes, ces histoires aident l’enfant à faire seul ses premiers pas dans la lecture en toute autonomie.

 

Livres à présenter 202

Livres à présenter 203

 

Il existe plusieurs titres dans cette collection (attention à choisir le niveau de lecture qui vous convient). De l’avis de Pucinette, « Des bisous sur mon plâtre » et « Qui a volé le gâteau ? » sont les plus intéressants !

 

Livres à présenter 204

 

A partir de 5 - 6 ans.

 

En savoir plus :

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092580325

 

 

…………………

 

La bande du CE1

 

Livres à présenter 175

 

 Puis, lorsque la lecture est bien installée, l’enfant bifurque tout naturellement vers le niveau suivant : « La bande du CE1 », de Sophie Dieuaide et Joëlle Passeron. Pucinette préfère d’ailleurs ce niveau : « Je me sens grande quand je le lis ! ». Le fait d’être dans une classe CP-CE1 et d’évoluer avec de nombreux CE1 à la récré n’y est certainement pas étranger…

 

Livres à présenter 177

Livres à présenter 178

 

Cette fois-ci, on suit les aventures de quatre amis inséparables, Lili, Fred, Tom et Fatou, qui abordent une rentrée mouvementée et ont le chic pour pimenter leur quotidien. En tout, quelques épisodes distrayants à dévorer (Pucinette, qui rêve d’un hamster, recommande tout spécialement « Le hamster de la classe ») !

 

Livres à présenter 179

Livres à présenter 180

 

On appréciera les jolies bouilles et les origines diverses des héros. Tout comme le format, pratique à emmener, et les pages en papier glacé. On aimera sans doute un peu moins l’écriture basique volontairement employée. Reste que l’ensemble est agréable à parcourir, intéressant pour donner envie à l’enfant de bouquiner seul le soir dans son lit et pas très cher, si l’on veut acquérir plusieurs titres de la collection…

 

Livres à présenter 182

Reçus en service de presse

A partir de 6 -7 ans.

 

En savoir plus :

http://www.nathan.fr/catalogue/fiche-produit.asp?ean13=9782092565766

25 avril 2018

Qu'y a-t-il dans ta couche ? (Albin Michel)

Parlons peu, parlons bien, parlons… propreté ! En ce moment, Minounette est dans cette pénible merveilleuse phase d’apprentissage de la propreté et comme à chaque grande étape ou événement, j’essaie de trouver des livres en rapport avec le sujet du moment. C’est ainsi que je suis tombée sur « Qu’y a-t-il dans ta couche ? », de Guido Van Genechten (éd. Albin Michel), chaudement recommandé par tous les parents en attente d’exploits en la matière.

 

Livres à présenter 159

 

Trêve de suspens, je vous livre tout de suite le bilan : OUI, Bébé est scotché, limite en transe et il faut inspecter avec lui en détail les crottes de chaque animal chaque jour, de préférence avec des cris enthousiastes et joyeux pour lui prouver que si si, c’est super fantastique d’aller sur le pot. Hélas pour les parents qui seraient désespérés, NON, le livre n’a rien d’un miracle et Bébé n’est pas propre du jour au lendemain pour le plaisir de rivaliser avec Bébé Souris. Ceci posé, l’album est bien fait, plutôt mignon dans son genre. Les mots employés sont simples, mais pas bêtifiants. L’humour est de mise.

 

Livres à présenter 163

Livres à présenter 166

 

L’histoire, vous l’aurez compris, est assez facile à suivre : Bébé Souris, curieuse comme pas possible, est du genre à fourrer son nez partout et à poser beaucoup de questions. Lorsqu’elle rencontre bébé Lapin, bébé Chèvre, bébé Cochon, bébé Vache et bébé Chien, elle ne peut s’empêcher d’inspecter leurs couches et d’admirer ce qu’elles contiennent ! « Dis-moi, qu’y a-t-il dans ta couche ? » Mais quand vient l’heure de dévoiler la sienne… surprise, celle-ci est vide ! Eh oui, car Bébé Souris, elle, va sur le pot, et incite aussitôt ses amis à faire de même…

 

Livres à présenter 169

 

 L’ouvrage s’adresse aux plus petits, à partir de trois ans selon l’éditeur, mais selon moi, bien avant. Déjà parce que cet apprentissage commence dès 18 mois pour beaucoup d’enfants, mais surtout parce que le livre est constitué de rabats : l’enfant peut baisser et abaisser manuellement les couches pour découvrir leur contenu. Les 18-23 mois apprécieront donc tout particulièrement ce petit plus ludique du livre !

 

Livres à présenter 168

 

En conclusion, ce livre est parfait pour initier au retrait de la couche, lever parfois des blocages, et il a le mérite d'occuper Bébé sur le pot, oubliant momentanément la pression qui pèse sur lui !

 

Pour les 0 - 3 ans.

 

Cette présentation est ma deuxième participation au joli rendez-vous "Chut, les enfants lisent !" du blog de Yolina : http://www.devinequivientbloguer.fr

 

Pour en savoir plus :

http://www.albin-michel.fr/ouvrages/quy-a-t-il-dans-ta-couche-9782226186393

Posté par Alwin14 à 14:27 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,