Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler d'un album qui m'a particulièrement touchée : "Il n'est jamais trop tôt pour dire je t'aime", d'Angela Portella et Marie Bretin (éditions Larousse). Si vous connaissez un peu mon vécu personnel (deux ans déjà !), vous comprendrez aisément pourquoi.

 

Livres à présenter 236

 

L'histoire est celle d'un bébé né trop tôt, bouleversant tout le quotidien de sa famille. Celui qui nous la raconte, c'est Raphaël, le frère cadet qui, de sa hauteur d'enfant, nous décrit la surprise, le choc, l'angoisse, la rencontre sous haute tension derrière la vitre d'une couveuse et les fils réfrénant les démonstrations d'amour, l'attente, l'espoir, les questions et puis enfin, le retour à la maison tant espéré.

 

Livres à présenter 238

Livres à présenter 242

 

Toutes les émotions décrites dans cet ouvrage, je les ai vécues de plein fouet, avec ma réalité d'adulte et les peurs qui vont avec. Pucinette, elle, s'est totalement reconnue dans ces mots d'enfant, la nécessité d'une vie qui continue malgré l'angoisse, l'attente interminable de cette petite soeur tant rêvée... et déjà tant aimée. Ce récit, assez long pour que l'on mesure le temps qui passe, est - au-delà du thème bien traité de la prématurité - une ode à l'amour fraternel et parental (incluant les grands-parents). Les dessins de Marie Bretin sont beaux, doux, ronds, colorés dans des teintes pastel comme je les aime. Les textes émouvants, sans mièvrerie. Tout sonne vrai. Et pour cause : cette histoire ne fait pas seulement écho à la mienne, c'est avant tout celle d'Angela Portella elle-même qui en profite pour rendre hommage aux héros de la maternité où son bébé a vu le jour.

 

Livres à présenter 243

Livres à présenter 248

Livre reçu en service de presse

 

Mais surtout, l'histoire a pour but de rassurer les parents et enfants concernés : même si elle est différée, une belle vie de famille nous attend malgré ces mois mouvementés ! Un bien joli titre, délicat et sensible, qui permet d'expliquer les émotions liées au parcours de la prématurité avec justesse et peut très certainement aider à dialoguer avec des frères et soeurs un peu angoissés... Je ne peux que vous le recommander ! De mon côté, je le garde bien au chaud car nul doute que, dans quelques années, Minounette me demandera de lui répéter encore et encore comment nous avons vécu sa si bouleversante arrivée...

 

Cette présentation est ma participation au joli rendez-vous "Chut, les enfants lisent !" du blog de Yolina : http://www.devinequivientbloguer.fr

 

Pour les 3 -7 ans

 

Pour en savoir plus :

https://www.editions-larousse.fr/livre/il-nest-jamais-trop-tot-pour-dire-je-taime-9782035933782